La Psychothérapie

Qu'est-ce que la Psychothérapie ?

                                                             « En tout homme réside deux êtres l’un
éveillé dans les ténèbres, l’autre assoupi dans la lumière »

Khalil Gibran


Les épreuves font partie de l’existence.

Les événements qui ponctuent la vie – séparation, dépression, échec répété dans la vie professionnelle, perte d’un emploi, deuil, difficultés sexuelles ou relationnelles, constat de solitude ou manque d’autonomie etc peuvent nous plonger dans une angoisse profonde.

Nous sommes aussi souvent confrontés à des perceptions internes douloureuses ; ce sont ces perceptions qui nous font ressentir le besoin de trouver une réponse rassurante ; et c’est cette réponse qu’un travail thérapeutique sur nous-mêmes va nous apporter car nous avons en nous toutes les ressources nécessaires pour surmonter ces difficultés. Le seul moyen d’apaiser la souffrance et de sortir de l’impasse est de consulter un spécialiste du psychisme.

En trouvant les bons soutiens, en acceptant d’être aidés, en mettant des mots sur ses angoisses, en recherchant des solutions nous pouvons alors entrevoir des dénouements et en sortir plus riches ;

Les méthodes de traitement des difficultés et troubles psychologiques voire des désordres somatiques sont regroupées sous le terme de « psychothérapie ».

Les psychothérapies trouvent leur fondement dans différentes théories du fonctionnement psychologique ;

Elles peuvent être individuelles , de couple, de groupe, familiales, institutionnelles et mettre en œuvre des procédés verbaux et non verbaux (thérapies à médiation corporelle etc etc…).

Elles reposent sur la relation entre le thérapeute et le patient.

La psychothérapie est avant tout une rencontre privilégiée entre deux êtres, c’est un lieu à soi, un lieu d’écoute où l’on voit naitre sa vraie parole.

Certaines thérapies privilégient le verbe telle la psychanalyse et centre sur le langage leur quête de l’inconscient, d’autres utilisent le corps et les émotions comme lieu de processus de changement.

Pour réussir sa thérapie il est capital de bien choisir celui qui va nous accompagner sur ce chemin.

La diversité des pratiques thérapeutiques, des théories et des techniques nécessite la précision du cadre thérapeutique.

Quelles sont les conditions du cadre thérapeutique ?

Le lieu :

Une thérapie se passe dans un cabinet privé ou dans un lieu thérapeutique défini comme tel ; néanmoins il existe des thérapies à domicile dans le cas de patients handicapés.

La régularité :

La raison en est de rester en permanence en contact avec l’inconscient

Le rythme des séances dépend des différentes techniques, des praticiens et des patients. Il est fréquemment d’une séance par semaine.

La question de la régularité se règle avec le patient. L’important est que cela soit abordé, quitte à changer d’un commun accord de rythme des séances si besoin est.

Le paiement :

La question doit nécessairement être formulée clairement.

Les séances annulées sont payées ou pas selon le cadre ; certains thérapeutes adoptent des positions intermédiaires ; une séance est due si elle n’est pas annulée au moins 24h à l’avance

le cadre psychanalytique est plus strict, toute séance manquée est due.

La psychothérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale sauf si le thérapeute exerce en tant que psychiatre.

Comment s’engager dans une thérapie

Il est important de s’informer sur la formation du thérapeute, son expérience professionnelle, sa réputation, et de faire préciser les données du contrat qui vous liera à lui, cadre thérapeutique, durée, fréquence des séances, leur coût, l’engagement concernant les vacances et les absences éventuelles etc etc.

Le secret professionnel

La plupart des thérapeutes sont tenus au secret professionnel.

Entre thérapeutes les discussions au sujet d’un patient restent possibles sans pour autant trahir l’identité du patient.


Monique COHEN

Psychothérapeute - Psychanalyste à Paris 16
http://www.psychologuepsychotherapeuteparis.fr/